line-blue
Coldwater Culture, Folkestone
MARS 2015

La natation en mer s'improvise un peu, la natation en eaux froides beaucoup moins. Tel était donc l'objectif du week-end: une acculturation à cet élément hostile, sous l'égide d'un grand monsieur de la Coldwater Culture: Dan Earthquake. Rien de tel que de se placer en situation de stress contrôlé. Le corps est inconscient et la mémoire consciente.

Une première immersion difficile, le visage brûle tant la température de l'eau est froide. L'eau frissonne dans la combinaison. Ne pas réfléchir, nager, contrôler sa respiration, gérer le stress. Les premiers mouvements sont pénibles mais le conscient prend le contrôle. Et puis, progressivement l'ankylose s'installe. Je regarde mes doigts en nageant, je ne les contrôle plus. Je ne peux plus les serrer. Il est temps de sortir de l'eau. Une première immersion de 50 minutes suffira.

Elle sera suivie de deux autres, beaucoup moins pénibles. La dernière sera quant à elle un peu plus remuante, à marée montante, avec un vent opposé au courant pour un peu plus de clapotis.

Commentaires
Ajouter un commentaire
plus
close
Prénom :
Email :
Commentaire :
Merci pour votre commentaire.
Celui-ci s'affichera ci-dessous après validation.